---
A+ A A-

Vous ne vieillissez pas, vous avez soif

Mesdames, Messieurs, bienvenus à ce Forum de Médecine Anti-âge et Cosmiatrie. Je vous remercie de votre présence ici.
 
Permettez-moi de me présenter, je suis Daniel J. Yborra Quesada, fabricant et propriétaire du Système SLACKSTONE II® pour préparer l'Eau Dialytique. Système que depuis 1966 (il fait plus de 45 ans) est présent au marché espagnol et dans beaucoup d'autres pays, comme ici au Venezuela.
 
Mon expérience professionnel compte déjà 50 ans, les premiers 27 ans je me suis dédié à l'Industrie Pharmaceutique, cosmétique et des Plantes Médicinales. Les derniers 23 ans je me suis consacré exclusivement à diffuser les propriétés de notre Système ainsi que les caractéristiques et applications de l'Eau Dialytique.
 
L'Eau Dialytique est spécifique pour éliminer et/ou empêcher la formation des corps cristallins dans l'organisme (tout type des calculs, grains de sable, microcristaux, etc.), de tout type de minéraux et quel que soit l'endroit de l'organisme où ils puissent se trouver. Elle agit aussi comme un dépuratif efficace et le parfait hydratant.
 
Tout ceci fait de l'Eau Dialytique un instrument très utile pour vous aider dans ses prescriptions qui ont à avoir avec la Médecine Anti-âge et, bien qu'elle soit efficace par elle-même, elle pourrait être l'adjuvant idéal à vos traitements.
 
Pour cela, j'aimerai exposer quelques questions concernant l'utilisation de l'Eau Dialytique que, même si elles sont déjà connues, il est important de souligner leur importance.
 
Pour collaborer avec vous, notre point de départ est l'eau, aussi connue comme « le dissolvant universel ». Nous employons un processus physique logique et contrasté, simple, facile à utiliser. Il n'est ni invasif, ni onéreux et possède le grand avantage de ne provoquer aucun effet secondaire ou interaction. Ce que nous faisons c'est de potentialiser énormément l'effet dissolvant de l'eau pour réussir à inverser le processus de cristallisation, avec des résultats efficaces en plus de favoriser l'hydratation de manière excellente.
 
Dans l'organisme adulte, l'eau représente:
 
• 65 % du poids total
• 90 % du cerveau
• 30 % des os
 
Nonobstant, la quantité d'eau se réduit jusqu'à 20 % avec l'âge.
 
D'autre part il y a la peau, qui est l'organe le plus grand du corps humain : elle le protège contre l'assèchement et régule sa température. Mais elle est aussi un entrepôt de substances nutritives et retient les déchets des processus métaboliques. Si l'organisme fonctionne mal, la peau sera sale et perdra sa fraîcheur. Elle est au même temps une cuirasse face à des agents externes tels que la pollution, les rayons ultra-violets du soleil, les changements de température, le stress, le manque de sommeil, la mauvaise alimentation et, par conséquence, les indigestions. Tous ces facteurs et beaucoup d'autres contribuent à accélérer la perte de la santé de la peau.
 
Dans le cas d'une personne adulte, la peau peut couvrir une surface de 2m2 approximativement et avoir un poids d'environs 5 kg. En plus, l'épiderme contient 13 % d'eau et le derme 70 %. La peau est la couverture du corps humaine, la couche de la vie, la représentation et présentation des personnes. Pour cette raison, l'un des sujets préférés et à considérer lorsqu'on parle de beauté c'est justement la peau.
 
Il est difficile d'établir un âge déterminé à partir duquel le vieillissement cutané commence, mais la peau et le premier des organes à vieillir. Nonobstant, à partir de 60 ans:
 
• La surface cutanée se réduit dans 15 %
• Le derme perd 20 % d'épaisseur
• La peau diminue son élasticité et sa flexibilité
• Il y a un moindre nombre de glandes sudoripares
• Les pores se couvrent
• Le collagène se dénature
• Les ressorts des fibres élastiques s'abîment et donc ils faillent
 
D'autres changements se produisent aussi par conséquence de la détérioration, des bouleversements et des altérations.
 
La peau est composée d'une structure à trois couches : Épiderme, Derme et Hypoderme. Chaque une d'entre elles a une fonction qui la caractérise, mais toujours en coopération avec la couche successive.

 

ustednoenvejece fr

 

L'épiderme présente des multiples files (couches) qui, de la plus externe à la plus interne, sont : la couche desquamante (c'est la desquamation constante des cellules cornées), la couche cornée (qui maintient en équilibre l'humidité), la couche claire, la couche granuleuse et la couche germinative ou basale (en charge de rétablir constamment les cellules, ainsi que de la production de mélanine). Les cellules prennent 4 semaines à se desquamer, depuis qu'elles se forment dans la couche germinative jusqu'à qu'elles arrivent à la couche desquamante.
 
Le derme est composé d'un réseau de fibres de collagène et d'élastine qui stabilisent la peau et empêchent sa déformation, ainsi que des petits capillaires qui apportent l'oxygène et les nutriments et que éliminent les produits résiduels toxiques. Les glandules sébacées installent ses racines dans le derme, mais elles montent à la surface à travers les pores qui se trouvent dans l'épiderme. C'est dans cette couche que les cellules sensorielles se localisent (douleur, démangeaison, temperatura, etc.).
 
L'hypoderme est la couche sub-cutannée de la peau et la continuation en profondeur du derme. Ses fibres collagènes et élastiques sont directement connectées avec le derme en allant vers toutes directions, mais principalement de manière parallèle à la surface de la peau. Il exerce les fonctions de stockage de substances et de protection contre les coups.

 

ustednoenvejece2 fr

 

 

Les cellules de la peau subissent un processus constant de kératinisation et desquamation, et elles sont vite remplacées par d'autres nouvelles cellules. Voilà la raison pour laquelle l'apport d'eau à travers la membrane cellulaire est si important. Aidons les aquaporines à travailler en hydratant la peau adéquatement.
 
La peau est aussi connue sous « le troisième rein », puisque l'on élimine tant d'urée par la peau que par les reins, par exemple. À travers la peau s'éliminent aussi des sels de sodium, des sels de potassium, du fer, du phosphore, des acides lactiques et sulfurés et beaucoup d'autres substances des déchets. Si cette fonction est interférée par quoi que ce soit, la peau peut souffrir des bouleversements ou des altérations qui la dégradent en portant préjudice à l'aspect physique et à l'esthétique chez la personne.
 
La peau respire. L'échange de gaz à travers les pores de la peau implique un processus de diffusion de l'oxygène et CO2 (dyoxide de carbone) à travers sa surface. C'est pour cela qu'l est très important que les pores de la peau soient le plus propres possible. La peau ne respire pas de la même façon que les poumons le font, mais il s'agit d'un processus assez similaire, avec les mêmes produits qui entrent et qui sortent. Ce processus est d'une importance fondamentale pour l'organisme, nous ne pourrons pas survivre sans lui : Si l'on couvre tous les pores de la peau, la personne meurt par suffocation.
 
La peau reflète l'état de santé de l'organisme, et sa nature est influencée par ce qui arrive dans d'autres systèmes corporels qui, apparemment, semblent n'avoir aucune rélation avec elle. Si les principaux organes excréteurs comme le foie et les reins ne fonctionnent pas adéquatement, la peau le montre clairement et elle devient une décharge des toxines que l'organisme expulse. Nous pouvons donc dire aussi que la peau est le « détecteur d'incendie » de l'organisme.
 
Prenons comme exemple anecdotique l'épisode qui est arrivé à l'ukrainien Viktor Yuschenko, qui fut empoisonné avec l'une des dioxines toxiques les plus puissantes (TCDD). Il a sauvé sa vie grâce à la dégradation foudroyante de sa peau (une éruption cutanée sévère, tel que l'on avait dit) qui a donné la voix d'alarme permettant aux médecins autrichiens qui l'avaient traité de prendre des mesures immédiates pour sauver sa vie.
 
L'une des fonctions de la peau est de maintenir les toxines indésirables hors de l'organisme et, tout comme elle peut absorber de substances bénéfiques, elle peut également laissez pénétrer d'autres nocives. Comme nous l'avons déjà indiqué, nous respirons aussi par la peau.
 
Une mauvaise digestion peut laisser ses traces sur la peau, tout comme le stress. Il existe un grand nombre d'altérations cutanées qui sont liées aux hormones, telles que l'acné chez les adolescents ou des boutons et des tâches qui apparaissent avant la menstruation. La santé du corps est essentielle pour une peau en bonne état. Actuellement, il y a beaucoup des personnes qui souffrent des bouleversements cutanés à cause de la guerre que leurs corps doivent constamment maintenir contre le style de vie moderne (mauvaise alimentation, stress, manque d'exercice physique, utilisation des toxiques tels que la cigarette, pollution des ambiances, s'exposer excessivement au soleil, etc.).
 
Le besoin de maintenir constamment la peau propre et parfaitement hydratée est très important pour la santé. Et il n'est pas seulement important pour la sante, mais aussi indispensable et fondamental afin d'augmenter l'efficacité des traitements et systèmes qui s'appliquent dans la médecine anti-âge.
 
L'industrie cosmétique insiste sur les soins extérieurs, laissant du côté l'intérieur, qui est l'endroit où les toxiques et les déchets sont excrétés.
 
Bien que la technologie appliquée soit très importante, les dernières tendances et les toutes dernières nouveautés failliront toutes si la peau n'est pas en parfaites conditions de propreté et parfaitement hydratée.
 
Dans les soins de la peau depuis l'extérieur, il est indispensable la pénétration de substances actives, et ceci n'est possible qu'à partir de la perméabilité transdermique. L'eau, en tant que solvant, c'est le transport.
 
L'hydratation est la conservation du degré optimale d'humidité de la peau et l'organisme. C'est l'eau qui apporte le sang à la peau, avec l'oxygène et les nutriments.
 
L'humectage est l'humidité que la peau prend du milieu extérieur.
 
Depuis des temps immémoriaux la peau a été objet de tout type de soins et traitements afin de conserver sa beauté et son apparence de jeunesse. Dans l'immense variété d'alternatives disponibles, l'on trouve deux dénominateurs communs : les produits et traitements mitigent, à des différentes échelles, les effets du temps et basent les soins de la peau depuis l'extérieur.
 
Tant que cette source de jeunesse ne soit pas retrouvée, il sera toujours légitime de continuer à la chercher.
 
D'autre part, il y a d'autres facteurs liés aux personnes âgées et qui doivent être pris en compte:
 
Le rein, qui est celui en charge de régler le volume des liquides dans l'organisme, subit une détérioration chez la personne âgée.
 
Avec l'âge nous ingérons moins de l'eau nécessaire, et en plus, dans pas mal de cas, il s'agit d'une auto-imposition au sujet de l'incontinence urinaire.
 
En plus, au fur et à mesure que nous prenons de l'âge:
 
• La réparation devienne plus lente et la détérioration organique augmente, donc le rythme de régénération cellulaire diminue.
• L'ingestion de médicaments peut altérer le mécanisme de la soif.
• Quelques pathologies produisent une ingestion mineure d'eau.
• L'alarme de la soif prenne plus de temps à sonner et à nous prévenir des besoins d'eau. La réponse à la perte d'eau est lente.
 
Il existe plusieurs entités pathologiques qui deviennent plus fréquentes lorsqu'on avance en âge, comme par exemple l'ostéoporose, l'alzheimer, le parkinson, des cataractes, etc.


L'EAU DIALYTIQUE DANS LA MÉDICINE ANTI-ÂGE

Pour quoi doit-on utiliser l'Eau Dialytique dans la Médecine Anti-âge ?

Pour quoi devez-vous incorporer l'Eau Dialytique à vos prescriptions ?

 

La préparation de l'Eau Dialytique est un processus de médecine physique. L'eau ne change pas chimiquement et elle continue à être H20 ; elle change juste au niveau de sa structure physique, car l'angle de position de ses atomes se modifie.
 
Cette nouvelle position de ses atomes apporte à l'eau déjà transformée en Eau Dialytique:
 
• Un moment dipolaire plus important (plus d'énergie).
• Une constance diélectrique plus importante.
• Un plus grand pouvoir de diminution des forces de cohésion d'autres éléments cristallins.
• Une plus grande capacité de dissolution des minéraux.
• Une plus grande capacité d'élimination des substances de déchets.
 
L'Eau Dialytique ne présente pas des contre-indications, des interactions ni des effets secondaires, et peut être consommé par toute personne sous tout circonstance et dans tout état de santé.
 
L'Eau Dialytique ne décalcifique pas car elle n'agit pas contre le calcium du type colloïdal (amorphe), mais contre les formations de sels de calcium-métal (ionique).
 
L'indication principale de l'Eau Dialytique est celle d'éliminer les corps cristallins dans l'organisme, c'est-à-dire, d'éliminer tout type des résidus minéraux que l'organisme rejette ou stocke pour ne pas les métaboliser. Elle agit également comme un dépuratif efficace et un parfait hydratant.
 
Depuis 45 ans dans le marché, elle a largement démontré son efficacité en contribuant, en plus, à améliorer la qualité de vie des personnes âgées puisqu'elle élimine et/ou prévienne la formation des calculs, des grains de sable, microcristaux, microcalcifications, etc., dans l'organisme. L'Eau Dialytique agit sur:
 
• La Lithiase Rénale
• La Lithiase Biliaire
• La Goutte
• L'Artériosclérose
• L'élimination des fragments ou des résidus post-Lithotrities
 
Les microcalcifications dans les parties du corps suivantes:
 
• Système Lymphatique
• Articulations
• Seins
• Prostate
• Ganglions
• Muscle cardiaque
• Larmes
• Foie (pour les drainages hépatiques)
• Bouche et Dents
• Etc.
 
Par exemple :
 
L'Alzheimer interrompt la communication, le métabolisme et la réparation dans le neurone. Des connexions entre des cellules nerveuses se perdent, ce qui provoque des failles de la mémoire.
Le cerveau est constitué d'eau à 90 %, et la bioélectricité, qui circule à travers les neurotransmetteurs, a une importance vitale pour son fonctionnement.

 


foto pag55
 
 
 
 
Schéma avec les éléments principaux dans une synapse modèle.
 
 
La synapse permet aux cellules nerveuses de se communiquer les unes avec les autres à travers les axions et les dendrites, en transformant un signal électrique en un signal chimique.

Dans certains cas, dans la Synapse neuronal des dépôts toxiques et des calcifications microscopiques, même (entre l'Axion et les Dendrites) se produisent, pouvant empêcher ou altérer la bonne transmission des impulses chimio-électriques.

L'Eau Dialytique influe dans la communication du neurone, car elle nettoie les axions et les dendrites pour que la synapse (inter-communication) ne faille pas ou faille moins. Elle influe aussi de manière indirecte dans la réparation.
 
Même si ceux qui sont en charge de nettoyer les déchets du cerveau sont les astrocytes, l'Eau Dialytique les aide à éliminer les dépôts et microcalcifications, en favorisant une meilleure intercommunication entre les neurones et elle peut, pour autant améliorer la vie de certains malades, comme c'est le cas pour ceux d'Alzheimer.
 
D'autre part, ils existent de plus en plus, des résidus minéraux dans l'organisme comme conséquence des médicaments, aliments, pollution, traumatismes, etc., ce qui rend l'épuration très importante. Dans la plupart des cas, cette épuration devient fondamentale pour pouvoir appliquer d'autres thérapies afin d'augmenter leur efficacité ainsi que la réceptivité de l'organisme.
 
À ce effet, il faudra tenir compte que la plupart des patients âgés sont chroniques et, selon les données officielles, ingèrent une moyenne de sept médicaments différents à les prendre au même temps.
 
Ultérieurement, nous avons vu l'importance de la peau pour l'organisme, spécialement pour les personnes âgées, et les raisons pour lesquelles il est encore plus indispensable pour eux d'utiliser l'Eau Dialytique pour hydrater, épurer et nettoyer la peau. L'Eau Dialytique apportera ses bénéfices en tant qu'excellent solvant, dépuratif et hydratant qu'elle est, en éliminant les résidus et en potentialisant et rendant plus efficace l'hydratation des cellules et des tissus.
 
Nous recommandons de prendre 2 verres d'Eau Dialytique par jour:
 
• Un verre le matin, avant de prendre le petit-déjeuner.
• Un verre l'après-midi ou avant diner.
 
Sa préparation est très simple. Il suffit de suivre les instructions du prospectus.
 
Vous trouverez plus d'information à propos de notre système sur notre page web www.litiasis.com où le livre « Corps cristallins dans l'organisme » peut être téléchargé gratuitement.
 
Merci beaucoup à tous et à toutes.
 
Daniel J. Yborra Quesada
Propriétaire du Système SLACKSTONE II®
pour préparer l'Eau Dialytique
 
 
 
BIBLIOGRAPHIE
Chapitre « Fondement Physique » sur les caractéristiques du Système SLACKSTONE II® pour préparer l'Eau Dialytique, dans le livre intitulé « Corps Cristallins dans l'Organisme ».
Chapitre 11 du livre « Le Cancer : Qu'est-ce que c'est, quel est sa cause et comment le traiter ».
Article du Magazine ATHANOR nº 64.
Article du Magazine DISCOVERY SALUD nº 97.
Conférence « Vous n'êtes pas malade, vous avez soif ».
Conférence « Votre peau n'est pas malade, votre peau a soif ».
Conférence « Vous ne vieillissiez pas, vous avez soif ».
 

 

Powered by masqueseo.es